Un risque additionnel

Premièrement le risque COVID est un risque additionnel, lié à un phénomène tout d’abord externe à l’entreprise, puis interne s’il n’est pas correctement encadré.


Il est donc important d’avoir identifié correctement l’ensemble des risques liés au fonctionnement normal de l’entreprise, avant de rédiger quelques sujets que ce soit au niveau du COVID.


Une fois cette 1ère étape validée, il est nécessaire de se positionner sur deux aspects :
– Le document unique est-il un outil efficace dans ma communication ?
– Le document unique est-il un outil fonctionnel et réactif ?


L’interrogation se pose sur un point tangible du document unique : sa capacité de mise à jour dans un contexte incertain : Dois-je impérativement réaliser une mise à jour quasi-quotidienne du document unique ?

Une pensée globale pour un objectif clair : protéger

Le climat actuel demande une adaptativité permanente sur le sujet de la prévention et de sa gestion vis-à-vis du COVID. D’autre part, vous pouvez être pénalement en tort si votre document unique n’est pas à jour. Comment concilier les deux aspects tout en optimisant son temps ?

De la réponse, découle la notion d’intégration du risque COVID au sein du document unique.


De plus, il est important de réfléchir à ce qu’engendre les mesures prises au niveau de l’organisation et des risques associés (passage en télétravail, le masque et la canicule, pour exemple).

Cette adaptation doit-elle-même être prise en compte dans le document unique.
La finalité ne doit pas non plus vous échappée : protéger vos collaborateurs avec une approche pertinente et robuste.

Une approche opérationnel face au COVID19

Chez nos clients nous avons déployé le modèle opérationnel des protocoles H.R.T.

L’ensemble de la structure évolue sans que le document unique n’est à subir de modification permanente. Les protocoles, les règles de communication et de verrou des applications des procédures sont éditées dans une documentation associée.


Ainsi nous tenons à jour en permanence l’ensemble de la prévention autour du COVID et cela de manière extrêmement réactive.
Grâce aux protocoles H.R.T, il ne s’agit pas de s’adapter au risque mais bien à l’activité. C’est-à-dire : qu’est-ce que les annonces du gouvernement, de la préfecture ou arrêt municipal me permettent ou m’oblige de faire au regard de mon activité ?


Une fois le protocole réédité, la communication aux équipes et les indicateurs de performance prévention sont relancés.

Cette intégration permet aussi l’emploi de matrice de performance liées à la rentabilité des activités de type A/B, et grâce à laquelle nous retrouvons la pleine maîtrise opérationnelle du risque COVID, sans oubli réglementaire avec le document unique.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp