COMMUNIQUE OFFICIEL : ENREGISTREMENT IPRP

INTERVIEW NOVEMBRE 2019 - ERGONOME

Par ce communiqué, 

La société TM SAFETY vous informe que Mr Thomas MARIN est enregistré auprès de la DIRECCTE en tant qu’I.P.R.P (intervenant en prévention des risques professionnels) sous le mandat n° 2019102131060. 

Il peut, entre autre, à ce titre effectué les missions au titre de l’article L4644-1 du code du travail ou suivant l’article R4623-39 du code du travail. (Cadre contractuel).

 

Nous restons à votre disposition pour répondre à vos sollicitations sur le sujet. 

 

Veuillez agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs,

La direction. 

Qui sont les intervenants en prévention des risques professionnels ?

Depuis la loi de modernisation sociale (loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002), les entreprises et les services de santé au travail peuvent missionner des IPRP et faire appel à des compétences spécifiques dans le cadre d’actions de prévention : toxicologue, ergonome, psychologue, spécialiste de l’hygiène industrielle ou en organisation du travail…

Concrètement, l’IPRP peut :

  • aider à l’évaluation toxicologique ; informer sur les risques chimiques ou cancérigènes (ventilation, amiante, produits toxiques…) ;
  • détecter les salariés souffrants d’addiction (tabac, alcool, cannabis, drogue…) ;
  • informer et organiser des aides collectives ou personnalisées avec le médecin du travail ;
  • analyser et améliorer l’ergonomie des postes et espaces de travail ;
  • aider les personnes en situation de handicap ;
  • évaluer et prévenir les risques professionnels pour l’hygiène et la sécurité ; informer et former les équipes ;
  • apporter une aide sociale (gestion de fin de carrière, suivi de dossiers invalidité ou maladies professionnelles,…) ;
  • servir d’interface avec la Sécu, la CAF ou d’autres organismes.
Une obligation pour les entreprises

La loi du 20 juillet 2011 invite chaque entreprise à désigner un ou plusieurs salariés compétents pour les activités de protection et de prévention des risques professionnels. Si les compétences dans votre entreprise sont insuffisantes, vous devrez faire appel à des compétences extérieures.

Les interventions des IPRP

Il existe deux types d’intervention :

L’IPRP est interne à l’entreprise
Il intervient sur des missions de santé et de sécurité au travail avec un rôle de conseil, d’accompagnement et de diagnostic. Il a la responsabilité d’informer le médecin du travail des résultats de ses études.
Ses objectifs : veiller à la préservation de la santé et de la sécurité des salariés, participer à l’amélioration des conditions de travail et assurer une démarche de prévention des risques.

L’IPRP est externe à l’entreprise
Il est prestataire de service pour une mission définie dans le temps, lorsque les compétences nécessaires aux objectifs de prévention et préservation de la santé et de la sécurité au travail manquent dans l’entreprise. Il peut être missionné directement par l’employeur, ou par un service de santé au travail interentreprises.
Ses objectifs et ses missions sont les mêmes que celles d’un IPRP interne à l’entreprise.

IPRP et CHSCT (C.S.E) : quelles différences ?

L’IPRP, comme le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a pour mission de protéger les salariés face aux risques professionnels. L’IPRP complète les services du CHSCT si celui-ci ne dispose pas de toutes les compétences nécessaires pour mener à bien sa mission. Qu’il soit interne ou externe à l’entreprise, l’IPRP participe aux réunions du CHSCT, même s’il n’en est pas membre, et travaille en synergie avec celui-ci.

Une prévention sur mesure

Pour l’entreprise, l’IPRP représente une aide à l’évaluation des risques auxquels peuvent être exposés les salariés sur leur lieu et dans leurs conditions de travail. Leurs compétences spécifiques et pluridisciplinaires permettent à l’entreprise d’améliorer l’analyse des risques, et donc de les prévenir, pour mieux protéger les salariés au quotidien et réduire l’absentéisme et le nombre d’arrêts de travail.

Pour le salarié, l’IPRP apporte une vision élargie et une protection globale des risques liés au travail.

Les interventions de l’IPRP peuvent permettre de détecter et neutraliser d’éventuels problèmes en amont. Toutefois, il est recommandé de compléter sa présence au sein de l’entreprise avec la mise en place de solutions complémentaires de prévention de la santé des salariés.

Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp